jeudi 19 avril 2018

Puerto Williams

Seno Pia






Voilà un peu plus d'un mois que nous sommes rentrés de notre voyage de 3 mois en Péninsule Antarctique (photos sur notre page Facebook). Nous avons par le suite reçu nos familles à bord pour leur faire découvrir une partie de la Patagonie chilienne pendant deux semaines en naviguant autour de l'île Gordon. De retour à Puerto Williams, nous préparons Libertaire pour son deuxième hivernage à couple du Micalvi et retrouvons un rythme plus calme avec de belles balades d'automne. Bientôt nous prendrons l'avion pour quelques mois en France et retrouverons travail et école pour les filles. Un beau programme nous attend encore, à partir de fin septembre...

mercredi 28 février 2018

Shetlands du Sud

Samedi 17 février nous arrivons à la station chilienne Videla située dans la magnifique baie Paradis cernée par des montagnes culminant à plus de 1000 mètres
d'altitude ; les pentes sont couvertes de glaciers qui vêlent de nombreux icebergs. La navigation depuis le mouillage de Pleneau, mi moteur mi voile, sous le soleil
est agréable ; nous traversons le détroit de Guerlache avec un festival de baleines et même des orques!! Cela faisait longtemps que l'on rêvait de croiser ce grand
prédateur!
Le dimanche, après une courte visite de la station nous profitons du beau temps pour gravir la pointe Duthiers où niche une petite colonie de manchots jugulaires ; la
vue du sommet sur toute la baie est splendide!
Nous levons l'ancre le lendemain matin à l'aube pour gagner au moteur l'île de Two Hummock 40 milles au Nord. Ce mouillage au pied du glacier offre peu de possibilité
de débarquement mais Nina et Diane ont quand même la chance de dénicher un trésor de pirates enfoui dans la neige sur la petite bande de terre à coté de
Libertaire... (nous l'avions caché quelques heures plus tôt!)
Nous y passons 3 jours et sommes rejoins par le voilier français Petrouchka qui navigue avec leur fils de 10 ans ; malgré la différence d'âge les filles sont ravies
d'avoir un nouveau copain.
Nous poursuivons notre route vers le Nord et gagnons l'île de Trinity le 22 février : 40 milles dans un vent SE force 3-4 après quelques milles au près dans un vent
de Nord force 6 et une houle d'Ouest : une bonne « remise en jambe » avant le Drake retour. La météo nous contraint à rester deux nuits dans ce mouillage rouleur avec
de nombreux growlers des glaciers alentours… Nous décidons donc de profiter de la bascule à l'Ouest du vent pendant quelques heures dans la nuit du 24 au 25
février pour parcourir de nuit les 55 milles qui nous séparent de l'île volcanique Deception aux Shetlands du Sud. Nous pénétrons dans la caldeira par les Soufflets
de Neptune au petit matin et jetons l'ancre dans Telefon Bay.
Nous quittons ainsi la péninsule antarctique, le paysage noir de cendres volcaniques est saisissant et contraste avec la clarté de la neige dont nous étions habitués
depuis presque 3 mois. L'île Deception est unique ; il y a dix mille ans d'un volcan jailli du fond de l'océan un pan s'écroula et ouvrit une brèche d'où l'eau
envahit la caldeira. C'est une des seule au monde où l'on peut entrer en bateau et pénétrer ainsi au cœur d'un cratère. 
Malgré le temps venteux et pluvieux, les éclaircies nous permettent des ballades vivifiantes dans ce décor lunaire. Nous devrions lever l'ancre demain matin pour le
mouillage d'Hannah Point sur l'île Livingston en passant à Baily Head observer une des plus importantes colonies de manchots jugulaires.
Nous nous mettrons ensuite en stand-by pour une fenêtre météo favorable à notre retour en Patagonie chilienne.