dimanche 16 décembre 2018

Retour à Puerto Williams

Après une nouvelle semaine passée à Stanley nous récupérons enfin nos affaires arrivées avec deux mois de retard. Nous partons dans la foulée pour gagner les îles de l'Ouest. Le vent de Nord prévu est plus faible qu'annoncé et nous parcourons donc les 80 derniers milles qui nous séparent de la ferme Dunbar au moteur accompagnés par un ballet de dauphins de commerson. Hugues et Marie Paule que nous avions déjà rencontrés l'année dernière nous accueillent chaleureusement. Nous restons deux jours puis mouillons sur l'île de West Point quelques milles plus à l'Ouest pour aller observer les colonies d'albatros et de manchots gorfou par une belle journée de printemps. Nous levons l'ancre à l'aube avec le vent portant cap sur Beaver Island, l'île des Poncet que nous atteignons en milieu de matinée. Nous y avions également fait escale en 2017 mais cette année Jérôme est absent et nous faisons connaissance avec deux de ses fils, Dion et Leiv. Le début de la semaine est occupé par  la tonte des 400 moutons de l'île pendant que Nina et Diane s'attendrisent devant les petits papous fraîchement sortis de leur œuf lors de nos balades à terre. Samedi 9 décembre, la fenêtre météo nous permet de quitter les Malouines pour retourner à Puerto Williams où nous arrivons 50h plus tard. 36 heures de près avec 25-30 nœuds de vent mais maintenant l'équipage est bien amariné par rapport à début octobre. De plus la température a significativement augmenté mais également l'été approchant les nuits deviennent très courtes!
Nous y attendons notre extension de visa pour le Chili et en profitons pour voir les copains, et même hier le Père Noël venu rendre visite au enfants de l'école de voile!
Nous devrions partir en début de semaine pour 3 mois de remontée dans les canaux chiliens ! Joyeuses fêtes à tous!





Les autres photos sur notre page FB!

lundi 19 novembre 2018

Berkeley sound

Nous passons une semaine à Stanley, attendant nos colis qui n'arrivent toujours pas... L'avantage est de mieux connaître cette petite ville et ses charmants habitants avec lesquels nous passons quelques soirées. Les filles peuvent aussi fréquenter trois matinées par semaine le Jelly Tots, sorte de club d'activités pour enfants jusqu'à 5 ans. Nous en profitons pour quelques footings aux alentours, notamment jusqu'à la belle plage  de Gypsie Cove. Dimanche 11 novembre,  nous devons quitter le ponton publique comme à chaque fois que les passagers d'un Cruise ship envahissent la ville. Nous partons alors pour Johnson harbour dans le Berkeley sound, 20 milles au Nord où nous attendent Lee et Martha et leurs 4 filles âgées de 2 mois à 7 ans. Ils gèrent une ferme de 9000 moutons et Lee est le meilleur tondeur des Malouines et espère se qualifier prochainement pour le championnat du monde de tonte de moutons qui se tiendra en France en juillet prochain! Nina et Diane sont ravies de jouer avec leurs nouvelles copines tous les après-midi et parfois pour le dîner. Le mouillage est en plus bien protégé et  nous y restons donc 6 jours. Le mercredi 14 novembre, même si le temps est nuageux, nous nous partageons la journée pour parcourir à pied les 35 kms aller retour menant a Volunteer Beach où  vit la principale colonie  de manchots royaux des Malouines pendant que l'autre s'occupe des filles. Nous rentrons à bord courbaturés mais heureux d'avoir rencontré ces magnifiques manchots et juste un peu déçu de ne pas avoir pu partager ce moment avec nos enfants. Cependant c'est aussi agréable de partir se promener seul pendant 5 heures, c'est assez rare quand on voyage en famille....Le samedi 17, la météo semble finalement favorable pour gagner Volunteer Beach à la voile  et surtout la houle assez faible pour pouvoir débarquer, les filles partent donc également à la rencontre des manchots royaux et s’émerveillent devant les petits nés il y a quelques semaines. Nous pique niquons devant les colonies et rentrons prendre le goûter en compagnie d'Alain et Claudine sur Kotick, autre Damien 2, bien connu sous ces latitudes. Nous partons le lendemain matin à l'aube pour regagner Stanley et y arrivons 3 heures plus tard.